Opel, une histoire étatsuniennes de collaboration avec les nazis

Publié le par fleurirelavenir.over-blog.com

Ford planifie la guerre d'HitlerUne pub Opel veut prouver la qualité de ses automobiles en se basant sur le simple fait de leur origine allemande. C’est un mensonge : Opel est une marque étasunienne, propriété de General Motors ! Et ça ne date pas d’hier, puisque GM achète la marque entre 1929 et 1930.

 

Quand, justement dans les années 30, l’Allemagne se prépare à la guerre pour agresser l’Europe, la marque Opel, propriété étasunienne donc, se convertit dans la production de guerre en fabriquant, entre autres, les camions de la Wehrmacht, et les bombardiers de la Luftwaffe. À la même époque, Henri Ford possédait aussi des usines en Allemagne et participait de la même manière à « l’effort de guerre ». L’industrie étasunienne était alors dans « la grande dépression ». La misère était telle que les voitures ne se vendaient plus. Les stocks rouillaient dans d’immense parking. La production en Allemagne était donc du pain béni : pas de surproduction là-bas, tout était payé par l’État Allemand, qui comptait bien récupérer le coût de la guerre sur le dos des futurs peuples vaincus. Les bénéfices industriels de General Motors et Ford revenaient bel et bien chez eux en transitant par la Banque des Règlements Internationaux (BRI) de la Suisse, opportunément « neutre » !

 

Mais la participation étasunienne à la guerre de l’Allemagne ne s’arrêtait pas là. Il n’y a pas de pétrole en Allemagne. Pas grave ! Les compagnies étasuniennes en ont justement à revendre ! Et la « guerre éclair » demande de sérieux moyens de communications : c’est la spécialité d’AT&T, mais aussi d’IBM, qui se sont goinfrés de la même manière !

 

C’est un historien canadien, d’origine belge, Jacques Pauwels, qui a révélé tout ça dans son livre « le mythe de la bonne guerre ». On peut voir ici une de ses conférences où il en fait la démonstration à ses étudiants.

 

Tout ça pour dire que cette pub mensongère d’Opel est reliée à des mensonges qui sont inscrits dans l’histoire de l’Europe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article